Stéphane Anquetil – Auteur

Manoir bizarre (jeu video)

2025-2026 ?

Manoir bizarre

Jeu video narratif de type "visual novel" . Titre provisoire susceptible de changer.

Le pitch

Un jeu de rédemption où un fantôme piégé dans un manoir depuis plus d'un siècle, doit comprendre et dénouer tous les drames qui s'y sont passé pour lever sa propre malédiction. L'unité de lieu sur un jeu d'enquête est une de mes idées que je peux enfin développer. Le manoir est construit, puis un premier drame survient. Il est transformé en colonie de vacances, en maison de retraite, incendié, rénové par un millionnaire d'internet, abandonné à nouveau, etc. De 1910 à 2020, au mieux une douzaine enquêtes à jouer !

Mon rôle

Le projet en cours de développement. Je découvre le jeu vidéo moderne avec les talents du studio SwingSwingSubmarine d'Angoulême ! J'écris des enquêtes comme une série : beaucoup de dialogues, de situations dramatiques. Il y a un arc global, des enjeux, des personnages redondants qu'on retrouve à différente époque de leur vie, etc. Par exemple la jeune femme de chambre qui a 14 ans en 1910 est en maison de retraite dans les années 90. D'abord, depuis 2023, ce sont des maquettes de textes interactifs au format .ink sous inky avec des styles .css pour la couleur.
proto inky

J'ai d'abord validé le concept d'une enquête en boucle, puis en huis-clos dans le manoir avec une Urbex qui tourne mal et une maison de retraite aux excentriques et attachants pensionnaires. Enfin j'ai repensé le point de vue et l'interaction en endossant le rôle d'un fantôme enquêteur.
Pendant ce temps, William m'a accompagné dans la rédaction d'un doc de conception. Puis il a commandé des musiques (dans un style que j'adore) et des dessins préparatoires d'ambiance et de "character design" (formidables !) qui serviront au proto.

Depuis avril 2024, le prototype de l'enquête 1 est en cours de programmation ! Il faut encore remanier le texte pour qu'il soit le moins ennuyeux possible, le plus lisible et percutant. Le tout doit rentrer dans des chaînes de 128 caractères pour éviter trop d'écrans à la suite. Cela ressemble un peu, en terme de mise en scène, à un théâtre de marionnettes.
Une fois le prototype satisfaisant, nous le présenterons cet automne dans deux salons de jeu vidéo pour trouver un éditeur¹ pour le financement.* Il reste encore bcp de travail !

¹Dans le jeu vidéo, un éditeur n'est pas le studio qui développe le jeu mais celui qui finance.